Retraite assurance vie

1- Retraite et assurance vie

Afin de bien organiser sa retraite, la souscription d’une assurance vie s’avère nécessaire. 

En effet, en épargnant progressivement sur une large gamme d’investissement, l’assurance vie retraite vous permet de bénéficier d’une part des avantages fiscaux manifestés par l’exonération d’une parie des plus values de l’impôt et d’autre part d’acquérir au moment de la retraite soit un capital ou une rente. 

Cet investissement constitue en outre un moyen de transmission d’une partie du capital à ses enfants ou à son conjoint. Le mécanisme de capitalisation régie les contrats d’assurance vie, c'est-à-dire que les revenus générés par l’épargne pendant la vie du contrat ne sont pas perçus mais réinvestis sur le contrat pour être eux-mêmes productifs d’intérêts.

2- Choix donné aux investisseurs

L’investisseur a le choix : 

- Soit placer une somme fixe générant des intérêts réinvestis au contrat 

- Soit placer des sommes régulièrement 

- Soit envisager un mix de placements


Afin de créer une rente ou un capital pour sa retraite, la souscription de contrat d’assurance vie se présente comme l’une des biais dominants pour en constituer tout en bénéficiant des avantages fiscaux qui prévalent. 

Actuellement, les épargnants français ont une préférence pour ce type de placement dans l’objectif de créer un complément de retraite.

La souscription est ouverte à tous sans obligation de versement et sans limite dans le nombre de contrats d’assurance vie ni dans le montant. 

La récupération du placement demeure possible à tout moment et les sommes sont automatiquement versées aux bénéficiaires en cas du décès de l’assuré.

3- Assurance vie retraite : Monosupport et multisupport

Les assureurs proposent à leur clientèle soucieuse de conserver son train de vie et anticipant une baisse probable de ses revenus, des forme différentes de contrats d’assurance vie visant à garantir la prévoyance d’une retraite confortable, notamment : 

- Le contrat monosupport ou fonds en euros, destiné aux plus averses au risque Et garantissant un rendement qui, en tout état de cause, est plafonné, autour des 4.30% net par an (en 2008). 

- Le contrat multisupports ou en unités de compte destiné aux plus dynamiques attirés par le risque, intégrant les rendements des marchés financier qui affectent ses performances et assure un rendement moyen avec des fonds en euros. 

- Les contrats multisupports NSK, institués en 2005. formés d'au moins 30% d'actions, de 10% de titres dits risqués et de 5% de titres «non cotés». Concernant les frais, ces instruments comportent des frais de dossiers, variant entre 20 et 50 euros. 

Pour chaque versement des prélèvements entre de 0% à 5% sont subis. Des frais annuels, fixés à environ 0.6%, sont déduits chaque année.

| Envoyé par Antoine M. |